• JOUR J- 2

     

     

    JOUR J- 2

     En cette fin Avril la  végétation printanière de 2017 est un peu plus en avance que celle de 2016 .

    L'an passé par la fenêtre de ma chambre ,j'avais pendant presque deux semaines pu assister à l'éclosion des fleurs des premiers lilas , de celles de la Corête du Japon , des arbres de judée ,des tulipes .J'avais pu admirer la pousse des premières hampes des glycines violet et blanc ,ainsi que  celles des feuilles des arbres dans les jardinets des alentours . Le soir à la tombée de la nuit j'avais même droit à la sérénade d'un merle ,avant de m'endormir . Et  aux premiers rayons matinaux du soleil ,j'assistais au ballet de monsieur moineau qui construisait son nid dans l'interstice d'un lampadaire . Je pouvais voir aussi les clochers de Saint-Hilaire et de Saint André .

     Seras- la même chose cette fois -ci ? 

     Réponse ,demain 17 h  ,va -t'on m'attribuer la même place que l'année dernière ? . Car c'est demain mardi que j'entre dans le même service de l'établissement hospitalier qui m'avait accueillie pour m'extraire la s..... qui squattait ma tuyauterie ( et là je souris en pensant à la pub  qui vante à la télé l'efficacité d'un déboucheur célèbre D... et du monstrueux de petit gnôme qui refuse de s'évacuer )

    JOUR J- 2

     A la veille de partir , dans quel état d'esprit suis-je ?

    A vrai dire ,à l'heure où j'écris je ne peux pas dire que la motivation et l'enthousiasme soient au rendez-vous . J'éprouve plus d'angoisse que l'année dernière ,où mon désir de voir cet intrus chassé hors de moi était tellement vif  que j'aurai été prête à franchir n'importe quel obstacle et endurer pas mal de souffrances .

    Ces souffrances au cours de ce parcours de 365 jours ,elles ont été quotidiennes , j'ai toujours gardé un moral d'acier , mais voilà une nouvelle épreuve se présente et je sens que j'y vais à reculons . J'ai peur ,de l'anesthésie  car j'ai en mémoire la longue aiguille que m'a montré le praticien lors de ma dernière visite ,et qu'il est probable qu'il m'enfonce dans le rachis lombaire .Je crains surtout  les risques et les suite de cette intervention ( paralysie ,maux de tête etc ...)  

     Bref !!  ce soir  j'ai les chocottes  ,je balise ,   pour preuve je n'ai pas fait de liste de ce que je dois emporter et mon sac n'est toujours pas fait . Cependant , je sais qu'il me faut y aller ,que c'est la dernière ligne droite qui me fera retrouver mon autonomie .  Bien que je me sois habituée à ma prothèse et qu'elle fasse partie de ma vie , le fait de ne plus voir ce sac et de ne plus entendre autour de moi parler de  << Alors on t'a mis une poche >> m'incite à me donner un coup de pied où je pense et à aller de l'avant !

    Je garde de cette expérience quelques souvenirs cocasses ,comme par exemple ce jourtrès chaud de juillet où je suis allée faire les soldes  et qu'au sortir du magasin ,je suis passée par les toilettes et là ... paf j'ai eu un moment de solitude en franchissant la porte ,car allez savoir pourquoi , ma "poche " s'est ouverte  et que c'est le cas de le dire je me suis retrouvée sérieusement emm..... . Riez ,riez , !! comment je m'en suis sortie ? ZOM n'était pas très loin de la porte, alors discrètement je lui ai fait un psstttt, puis il est allé chercher une vendeuse ,qui gentiment m'a demandé ce qu'elle pouvait faire pour moi 

     << allez me chercher un caleçon ,svp >>  heureusement que c'était dans un magasin de vêtements !!!

     Et puis ,il y en a eu d'autres bien moins drôles! mais c'est la vie  que n'est -t'on pas prêt à accepter pour continuer à la vivre !

    JOUR J- 2

     

     

     Au risque de recevoir en retour un message blessant, du genre  de celui-ci ; que je n'avais rien à craindre puisque la mauvaise herbe ne mourrait pas et repoussait toujours , je ne ferai pas part de mes craintes et de mes angoisses aux personnes qui comptent ( et pour qui  je croyais compter ) pour moi , çà m'évitera de passer une nuit sans sommeil ,à me poser des questions.

     D'ailleurs après ce genre d'épreuve ,des questions on ne s'en pose plus on va à l'essentiel .

    Pour celles et ceux qui voudront des nouvelles  ,j'ai toujours le même N° de portable et  de fixe au cas où je ne serai pas joignable .Je prends aussi ma tablette pour essayer de vous suivre sur les réseaux sociaux.

     Bonne semaine à tous et  à bientôt j'espère .

     Amitiés à tous . ELVY

     

    JOUR J- 2

     çà , c'était ma réponse  à la personne qui m'a considéré comme telle .

     

    « Enfin .... la lumière .. 1 mois et quelques jours plus tard .... »

  • Commentaires

    21
    Mercredi 10 Mai à 11:10

    Tu dois être de retour chez toi et apprécier de retrouver ta famille.

    Prends le temps de savourer la joie d'être dans ta maison et de profiter de ton jardin.

    Il faut laisser le temps au temps …

    Je t'embrasse. Michèle

    20
    Mardi 9 Mai à 17:31
    Tanielie

    Je pense fort, fort à toi! 

    A bientôt autour d'un thé... Nicole

    19
    Dimanche 7 Mai à 17:58

    il y a bien longtemps que je n'ai pas laissé de com , ce qui  ne veut pas dire que je ne pense pas à tous ceux qui sont victimes de ces maladies ; aurais-je le courage si je me trouve dans ta situation?

    on ne se connaît que par le blog et je crois que c'est déjà un lien de sympathie

    je te fais de très gros bisous

    nicole81

    18
    Vendredi 5 Mai à 12:00

    Bisous, bisous

    17
    Dimanche 30 Avril à 18:02

    Un gros bisou en passant

    16
    Samedi 29 Avril à 12:41

    Désolée d'apprendre que ton chemin est encore semé d'embuches. Je ne dis pas courage, car je sais que tu en as, mais ce que je peux te dire c'est que je pense très sincèrement à toi en attendant de te parler. Fais moi signe lorsque tu auras envie de parler… je serai là.

    Le joli mois de Mai t'attend. Nos deux signes de terre savent apprécier  (Capricorne et Taureau) ce mois qui s'annonce. Une brassée de petites clochettes blanches odorantes pour t'attirer le plus vite possible vers ton jardin.

    Je t'embrasse mon amie. Michèle 

     

    15
    Mercredi 26 Avril à 13:25

    Je pense à toi mon amie. Bises

      • Samedi 29 Avril à 10:57
        Merci angedra. J en profite pourvous remercier tous d'etre là.C' est dur dur pour retrouver l'usage du colon, cest tres douloureuxsi bien que avec tous les maux confondus j ai fini pae faire un malaise cardiaque jugule heueusement maintenant.Je vous souhaite un bon week-end
    14
    monica breiz
    Mardi 25 Avril à 18:44
    Je t'embrasse elvy la courageuse n écouté que toi tu t'en sortira
    Je t embrasse
    Kenavo
    13
    Mardi 25 Avril à 14:26

    Bonjour Elvy , je découvre votre beau blog par hasard ! . Bon courage et bon rétablissement . Il faut ignorer les méchancetés et moi je suis aussi la victime de deux pommés que je connais passent pour lire mes commentaires et me piquer mes photos mais impossible de les bloquer car ils ont une adresse dynamique ( adresse IP changeante ! ) . Beaucoup de méchanceté sur la blogosphère , bien malheureusement ! . Bonne semaine à vous , escapade , 

    12
    Mardi 25 Avril à 13:34

    Bonjour Elvy, tu as passé une année difficile, tu as bien combattu la maladie et maintenant tu vas voir la fin du chemin, après ton opération, tout redeviendra comme avant, tu vas revivre.tu as été courageuse ...je te souhaite un bon rétablissement après cette dernière opération.

    Je t'embrasse affectueusement - à bientôt - Valériane.

     

    11
    Mardi 25 Avril à 10:48

    Coucou !

    Je ne veux pas écrire n'importe quoi alors je te dis simplement que je penserai très fort à toi.

    Gros bisous

    A bientôt.

    10
    Mardi 25 Avril à 10:47

    Tu le sais je suis de tout coeur avec toi. Tu vas bientôt être en grande forme et pouvoir blablacaré vers la Normandie.

    Au moment où je t'écris tu dois être dans les vapes mais on pense fort à toi très fort.

    Gros bisous, à bientôt

    9
    Mardi 25 Avril à 09:51

    Bonjour mon amie. Ma famille ayant traversé plusieurs étapes de ce genre, je comprends tout-à-fait que l'on ne va jamais la fleur au fusil vers une opération. Mais il faut te dire que celle-ci signe la fin d'une année de combat, et je sais que tu es une combattante !

    Tu as mê^me découvert en toi des ressources que tu ignorais avant cette épreuve, nous le savons toutes les deux. Alors ce dernier relais que la vie te passe, tu vas y aller avec la même force que tu as su mettre durant un an pour surmonter les épreuves.

    Cette bataille est sur sa fin, demain tu reprends entièrement ta vie en mains… alors te dire que cela se fait sans craintes… non, car je sais que tu es lucide et que l'on ne peut aimer se retrouver à nouveau dans une chambre d'hôpital, mais concentre toi uniquement sur le futur qui s'ouvre à nouveau à toi.

    Le printemps est une saison de renouveau, et toi tu vas repartir vers ta vie avant cette interruption. Peut-être plus libre, plus confiante en toi et en tes capacités d'aimer la vie.

    Nous en parlerons ensemble en directe.

    Je pense à toi. Je t'embrasse. Michèle

    8
    Mardi 25 Avril à 09:33

    Coucou Elvy, Ma Doué n'écoute pas ce genre de réflexion méchante et gratuite qui n'a pas de sens ! N'y pense plus ! Pense à tous ceux qui te soutiennent depuis le début et qui vont te soutenir encore pour cette dernière intervention synonyme de délivrance et pourquoi pas, de nouvelle naissance !! Tu es forte même si tu as les chocottes car de le dire est déjà une force ! Alors fonce comme d'hab et ne pense qu'au retour ! Bien sûr c'est facile à dire mais je te connais suffisamment bien maintenant pour oser te l'écrire !! Tu es une battante née ! Nous allons toutes et tous penser à toi très fort et t'accompagner de notre soutien amical et de notre affection ! Alors GGGBizhous Elvy et à très très vite !!!

    7
    Mardi 25 Avril à 09:21

    Bon courage Elvy ,dis-toi qu'après tu seras soulagée ,douces pensées  bisous

    6
    Mardi 25 Avril à 08:01

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    J’ai connu une partie de cette situation par proche interposé mais faut garder le moral !
    Bon courage et à très bientôt !
    Bonne journée … Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …
    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs et des voleurs n’est pas victime mais complice ! … G.Orwell

    5
    Mardi 25 Avril à 07:32

    je n'oserai écrire de méchantes choses, mais je vais te souhaiter un prompt rétablissement et de vite nous revenir, du courage il en faut pour subir certaines épreuves de la vie, et apparemment il t"en faut alors je serai avec toi par la pensée je t'offre mon soutien virtuel, mais avec toi.

    un plein de bisous guérisseurs accompagnent ce billet

    lyly 

    4
    Mardi 25 Avril à 07:05

    Bonjour Elvy, quand on peut parler aussi franchement de soi-même c'est que le courage et la détermination sont toujours de la partie. C'est une façon de contrer les attaques malignes qui n'auront bientôt plus que le choix de disparaitre à jamais. J'en fais le souhait et t'envoie mes meilleures pensées. A bientôt.

    3
    Mardi 25 Avril à 07:00

    ... honte à la personne qui a osé t'envoyer un tel message!

    Je t'envoie tout un champ fleuri de pensées positives!

    ...au plaisir de te lire dès que possible....

    Gros bisous de Mireille du Sablon

     

    2
    Mardi 25 Avril à 06:47

    je suis de tout coeur avec toi Elvy, je comprends tes angoisses même si jamais encore je n'ai dû souffrir ce que déjà toi tu as été capable d'endurer ! je suis fière de toi, et je t'envoie toutes mes pensées positives ! laisses toi coocooner et demain reviens-nous toute neuve 

    amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :