• Razzia....

    Non pas sur la "Schnouff " , comme le film du même nom , mais sur les pommes de pins du littoral rétais .

    Razzia....

    Photo du net :

    J'ai cru à une blague ,lorsqu'il y a quelques jours j'ai entendu l'info . Mais en prêtant mieux l'oreille , j'ai du me rendre à l'évidence .

    " Dans le petit bois de Trousse - Chemise , on fait des bêtises" , chantait C Aznavour ,il y a quelques décénies . Aujourd'hui , on y fait toujours des bêtises, mais pas celles dont sous-entendait l'artiste à cette époque ( je pense qu'ils ne les auraient même pas imaginées ) ,celles - ci sont d'un autre ordre.

    Depuis le mois d'octobre ,les rétais ont observés d' étranges écureuils bipèdes , espagnols , musettes sur le dos partir à l'assaut des pins parasols des forêts et même des terrains privés de leur île .

    Razzia....

     

    Si le ramassage des pignes , n'est pas interdit , il a pris aujourd'hui une telle dimension , qu'on peut parler de trafic . Ce qui a obligé les autorités de Charente - Maritime , ainsi qu'une association de protection de la nature ,à porter plainte contre X ,pour cause de "dégradations " et de perturbations ".

     Pour quelles raisons un tel pillage ?

    Les faits ont commencé il  y a à peu près trois ans .  Du fait que les pignons chinois ont été interdits à la consommation ,parce  qu'ils sont pollués par des mycotoxines ,les espagnols et les portugais  très friands de pesto aux pignons , ne trouvent plus " matière " pour  assouvir leur gourmandise . Ils se sont donc rabattus sur la production européenne ,devenue bientôt insuffisante .

    Après avoir pillé les pins de leur pays respectif , ils ont (en bandes organisée )envahis ,d'abord le littoral méditerranéen ,puis sont remonté jusque dans l'île de Ré où là  ils n'hésitent pas à détruire les arbres et même rentrer dans les propriétés privées , pour cueillir leur précieuse denrée .

    Le " préjudice " est évalué à un chargement de 25 tonnes par semaine .

    La deuxième raison , est vous vous en doutez pécunière ; puisque le prix du kilo de pignons ,à la vente ,irait de 80 à 120 euros !

     A ce prix là , je me demande ,si , je vais pouvoir en trouver un ou deux à me mettre sous la dent ,lors d'une prochaine promenade en bord de mer , à Royan .

    Pour en savoir plus 

     

    Razzia....

     Photo du net : site 

     Bon mercredi . ELVY

     

    « Il est encore temps ...Variétés... .... »

  • Commentaires

    21
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 18:06

    J'ai un peu entendu parler de ces razzias. Je ne connais pas les pignes. On dirait des sortes d'amande ou de noisette. On se met maintenant à tout voler.

    Si je comprends bien les pins parasols dans le midi doivent être saccagés. Il y en a de superbes à Juan les Pins où nous allions chaque année.

    Et comment on ouvre la pomme de pin ?

    20
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 21:57

    J'ai apprécié bien ton p'tit coup de gueule !

    Bonne soirée à toi

    19
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 18:11

    Et bé! nous voila bien, et personne ne fait rien? on ne leur dit rien? car là il y a destruction quand même!!! moi je ne sais pas car je n'en ai jamais mangé...ils vont bientôt remonter jusque par là si ça continue!!! ce monde est fou!...bisous Elvy.

    18
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 17:04

    gratin d'Aubergines

    4 aubergines , coupées en dés sans les peler,  tu les ébouillantes 10mn

    bien les égoutter, les écraser à la fourchette .

    dans un bol :4 ou 5 grains d'ail pelés, un petit verre d'huile d'olive, des pignons , j'en mets 1c à s

    et mixer , du sel,

    mélanger aux aubergines écrasées , dans un plat à four avec de la chapelure dessus

    30 à 40 mn au four

    Bon appétit

     

    17
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 15:40

    bonjour Elvy

    nous voila rentrés de la côte : nous y allons en 2 jours en  train! (en voiture c'est infernal à partir de Marseille )  mais pour toi il doit falloir beaucoup plus, effectivement le voyage organisé sera peut être la solution

    j'ai entendu cette histoire de pillage de pignes de pins (vandalisme, ni plus ni moins), je sais que c'est cher car j'en utilise en cuisine pour un gratin d'aubergine, divin, si tu veux la recette c'est simplissime et extra

    dis-moi, j'aurais besoin de tes lumières: dans la configuration du blog : comment faire pour répondre direct à un com en dessous de celui qu'on te met? Tu m'avais bien conseillée pour le départ du mien alors je reviens

    bises

     

    16
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 15:35

     A BEA !! effectivement l'amande ,se trouve à l'intérieur d'une coque ,qui ressemble à une fève de cacao !! ( voir dernière photo ). 

    15
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 14:54

    Bonjour Elvy ! Tu m'as appris quelque chose, je ne savais pas que ça se mangeait ! ... biggrin C'est dingue de voir ça, tu as bien fait de faire un article, on croit rêver ... Si j'ai bien compris, ce qui se mange se trouve à l'intérieur des pommes de pin, comme des petites amandes ... ? Je ne connaissais pas du tout ...  Bises et à bientôt

    14
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 13:24

     A Angedra !! nous avons un point commun , car c'est dans l'enfance que j'ai appris le goût des pignons . Mes parents avaient un couple d'amis qui avaient trois enfants  sensiblement du même âge que moi , et il nous arrivait d'aller leur rendre visite le dimanche après-midi dans une ferme d' un village voisin du nôtre  .  Lorsque nous arrivions au bourg , c''était l'heure  ou ceux-ci sortaient des vêpres , alors nous  finissions le chemin ensemble  . La côte était dure pour arriver à la ferme ,et mes parents descendaient de leur vélo et continuaient à pieds ! Au sommet de celle-ci , un énorme pin parasol trônait  à l'entrée d'une propriété , et nous ,enfants , faisions provision des pignes , que nous décortiquions et cassions avec une pierre ou un marteau  , assis , sur les marches de l'escalier du jardin !! Un passe temps comme un autre !! et surtout aujourd'hui une belle remise en mémoire ! bises . elvy

    13
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 10:27

    Enfant nous ramassions avec mes parents les pignes qui étaient à terre pour nous régaler sur place de ces petits fruits charnus au gout si particulier !

    Ensuite avec mon fils nous avons fait la même cueillette, mon fils espérant toujours en ramasser assez pour que nous fassions des tartelettes aux pignons ou autres petits gâteaux secs. Mais nous ne faisions que récolter ce que la nature nous offrait sur le sol sans prendre ce qui était encore sur l'arbre.

    Je me souviens que beaucoup de gens ne comprenaient pas ce que nous ramassions, peu de personnes connaissaient à cette époque ce que contenaient ces jolies pommes de pins.

    Il y a nos champignons, nos truffes, nos châtaignes et maintenant nos pignons qui sont volés, saccagés...... Qu'attendons-nous pour empêcher cela !

    Bises

    12
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 09:15

    A chaque fois que la nature est en rupture c'est à cause de l'ingérence de l'homme. C'est bien connu l'homme aime le fric et tout est permis quand il s'agit de s'en mettre plein les poches. C'est quand même pas croyable, y a-t-il pas assez de fruits dans les super-marchés ?

    11
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 23:22

    Incroyable, décidément où va-t-on ?

    10
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 23:01

    Cette info je l'ai aussi entendu et sur le moment je me demandais bien à quoi pouvais leur servir toutes ces pommes de pin , j'ai pensé que c'était pour allumer leur barbecue , c'est ce que je fais avec les miennes , lol .

    Mais j'étais loin d'imaginer que c'était pour les pignes, mais de là à saccager....

    Bonne nuit Bisous Lucia 

    9
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 18:04

    Eh bien ! Ils rentrent dans les propriétés ?! Mais que fait la police ?? C'est dingue cette histoire ! Jamais entendu parler. En Bretagne, il y a quelques pinèdes, mais si peu... peut-être ne viendront-ils pas jusque là. GBizhous Elvy !

    8
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 16:14

    Bonsoir Elvy, ils ont même passé un reportage aux infos télévisées, c'est un vrai scandale...

    Il n'y a pas de petits profits de nos jours.

    C'est comme les pêcheurs espagnols et autres qui viennent pêcher du poisson chez nous sur les côtes landaises..

    Bonne soirée. Bisous.

     

    7
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 16:05

    Bonjour elvy
    je ne savais pas que les pignes se mangeaient ,nous vivons  une triste époque
    De fortes gelées matinales avec du brouillard givrant
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous

    6
    pontdevie-pivoine
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 12:49

    Mais où va-t-on ma brave dame ?

    Impensable mais à la fois je ne suis pas surprise. Va falloir mettre des gardes là où il y a des pins maintenant ! Verbaliser les intrus.

    Belle journée et bisous.

    5
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 10:26

    OUi, j'ai vu cela aussi aux actualités !  maintenant ils sont berniques pour venir les ramasser

    4
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 09:13

    quelle histoire...

    3
    maryse b 17
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 08:18

    Bonjour Elvy ,

    ça me hérisse le poil quand j'entend des choses pareilles , ou plutôt , ça m'énerve!

    Tout est bon à dilapider, à escroquer ! mais quelle époque ...J'enrage !

    maintenant on peut dire  : se faire du poignon grâce aux pignons!

    Et quel impact du point de vue écologique !

    Bonne journée Elvy

    Maryse

     

    2
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 07:14

    Oui moi aussi j'avais entendu l'histoire de ce vol de pignes de pins ! Hallucinant. Je ne sais pas où nous allons.
    Très belle ta bannière ! J'ai moi aussi photographié la célèbre maison bleue du Marais Poitevin ! Bises.

    1
    Mardi 20 Janvier 2015 à 23:53

    On ferait la mm chose chez eux et ....

    Pas de pins sur ma propriété  et 4 chiens pour ne pas laisser repartir  les intrus!C'est vraiment incroyable!

    Bisous

    Sabine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :