• Mon Phare ...............

     A moi !!!!!

    Mon Phare ...............


    Celui qui ,du haut de ses plus de 40 mètres ,me rappelle que mes racines familiales sont à sa base .

    On peut l'apercevoir ,dominant le bocage vendéen ,à des lieues à la ronde ( ainsi que plus loin ses triplés de frères du FUITEAU   érigés dans les mêmes années ), lorsque parcourant la D949 BIS , vous avez dépassé de quelques kilomètres ,le bourg de Mouilleron en Pareds ( patrie de G Clémenceau et du Maréchal De Lattre de Tassigny )et que vous vous dirigez vers Chantonnay ( la route de la mer autrefois avant la construction de l' A83).

    Je ne l'ai presque pas reconnu , lorsque lundi dernier en allant déposer un brin de rameau sur les tombes de mes êtres chers ,j'ai aperçu sa haute silhouette  toute blanche ,surmontée d'une coupole ,qui me faisait de l'oeil , comme une invite à aller lui rendre visite de plus près .!!

     Ce que nous avons fait , sur le chemin du retour ,et qui fût l'occasion de  tester la mémoire de maman !!

    Mon Phare ...............

     Nous nous sommes d'abord arrêtés dans ce petit bourg de quelques 1200 âmes , dominé par son magnifique donjon près duquel on a aménagé un jardin médiéval !

    Mon Phare ...............

     C'est dans le cimetière de la commune ,et parmi toutes ces croix ,que repose depuis le 3 Août 1956 et pour l'éternité le corps de mon père( décédé bien trop tôt ),de mon frère, et de mes grands parents .

    J'ai constaté cette année que la tradition d'aller poser des branches de rameaux bénis  est en voie de perdition , même ici ,  qui est une terre de tradition très catholique et pratiquante  !!!

    J'ai bien peur qu'après nous ( et la même idée était dans l'esprit d'un couple rencontré dans les lieux ) nos ancêtres soient privés de toutes visites et oubliés à jamais !! c'est pour cette raison que cette année j'ai  mis sur la stèle ,une plaque avec le nom de mon père gravé ,afin que si un jour mes descendants se sentent le besoin de retrouver leurs racines  ,ils le fassent aisément !!!

    Après notre visite ,et la porte refermée ( la grille n'est plus aussi rutilante qu'elle a été non plus et mériterait bien une bonne couche de peinture ) ..............................

    Mon Phare ...............

    Quelques kilomètres plus loin ,sur la route qui conduit à mon village natal , je fais une halte devant le château .....

    Mon Phare ...............

    Et sa belle allée de platanes centenaires  ,pour prendre des photos !!!N'étant pas venue dans cet endroit depuis au moins 18 mois ,je m'aperçois que quelque chose a changé !!

    L'allée est propre , et le château et ses alentours ont semble -t'il retrouvé, un esprit de renouveau ..Mais d'un coup ,  c'est l'image d'une petite fille de  10 ans qui est apparue à mes yeux . Je me revoyais cheminer en compagnie de maman ,un vendredi soir d'avril 1958 . Ce n'était pas le parcours habituel que nous suivions toutes les 3 semaines lorsque nous nous retrouvions et regagnions notre maison . Pourquoi avions-nous choisi de passer par là ce soir là ?  Il me semble me souvenir que ce devait être en raison de la fête des rameaux du dimanche suivant ,et que nous étions sûres de pouvoir trouver  ici de quoi faire un bouquet ,à benir lors de la messe.  Nos deux valises et mon sac d'école étaient fixés par un tendeur sur la porte bagage du vélo  ,que maman conduisait à côté ,en marchant à pieds .

    Dans les secousses ,nous ne nous sommes pas aperçu que ma trousse, qui contenait tous mes crayons s'était échappée de mon sac !!! ce n'est que quelques jours avant de reprendre l'école que je me suis aperçue de sa disparition !! Quelle cata !! à l'époque les fournitures étaient chères et nous ne roulions pas sur l'or !!

     Mais ,au matin de la reprise , quelle ne fût pas ma surprise  ,de  retrouver celle-ci, posée sur mon bureau ! Une personne en passant sur le même chemin , l'avait ramassée et comme mon nom et celui de mon école étaient inscrits à l'intérieur ,elle  l'avait remis dans l'établissement !!

    Mon Phare ...............

    ET hop !!!un quart de tour sur moi-même , c'est un peu brumeux ,mais je zoome  sur le village où j'ai fréquenté l'école de 1952 à 1958 ,et le clocher de l'église où j'ai fait ma petite communion en 1955 !!

     Mais revenons au château !!

    Après des recherches sur le net au retour de mon "pélerinage ",je constate que celui que l'on a appelé pendant des générations le Château des Loyau , a changé de propriétaires,et qu'il est devenu un Haras  et a été rebaptisé " le HARAS DES NOCES ".

    Pourquoi ce nom  ? Vous le découvrirez comme moi si vous allez lui rendre visite (personnellement pendant les 10 ans ou j'ai vécu auprès ,je n'ai aucun souvenir d'avoir assisté à des noces villageoises dans sa prairie ) .

    En tout cas je félicite les nouveaux occupants des lieux qui ont eu paraît-il un coup de coeur  pour cet endroit , et  sont armés de beaucoup de volonté , de courage , de patience ( et de pas mal d'économies ,j'espère !!! !!) pour arriver à sauver un tel patrimoine !!

    J'ai toujours beaucoup aimé cette grande prairie( vous trouverez des photos sur le site ) bordée d'un mur , qui longe la route sur des centaines de mètres . En son milieu trône un  pin parasol que j'ai toujours connu ,et au loin parallèle au mur c'est une belle grande allée bordée de cèdres ( il paraît que ces  immenses et vieux arbres , ont eux aussi ,soufferts de la violente tempête de 2010 et qu'on a du en abattre pas mal ),qui conduisait au bois voisin , là où à cette période de l'année , les jacinthes sauvages  forment un immense tapis bleu ,et d'où nous revenions les bras chargés  de fagots de "clochettes " comme nous les appelions !!

     Allez !!! encore un kilomètre et me voici .......

    Mon Phare ...............

    pénétrant dans le village de mon enfance !!

     C'est dans la maison de droite , avec la cheminée , que j'ai vu le jour en 1948 . Mes parents s'étaient installés là ,juste après leur mariage en 1947 !! Je me souviens qu'il y avait une énorme glycine qui courait sur sa façade , et qu'un jour le propriétaire  l'a coupée parce qu'elle devenait trop envahissante et détruisait le mur contre lequel elle était appuyée !! J'ai vécu là , entre mes deux parents ,8 ans des plus belles années de mon enfance  ,jusqu'au drame de cet été 1956 ,  venu perturber ce bel équilibre et qui  a été pour moi le premier grand choc psychologique de ma vie ,et m'a marquée  à tout jamais !!

    On se rapproche de mon phare et je m'aperçois que sa couleur  n'est pas uniforme !!!

    Un premier arrêt sur les lieux s'impose !!

    Mon Phare ...............

     

    Mon Phare ...............

     Là , c'était la maison de mes grands- parents ,et celle de la soeur de mon grand- père .  En observant les alentours ,je constate qu'on a fait un gîte dans les ateliers de la maison voisine , là où mon père aimait travailler le bois lorsqu'il pleuvait et qu'il ne pouvait aller aux champs !!tiens je sens encore l'odeur des copeaux  et celle de la brioche qu'il cuisait pour Pâques dans le four à pain tout proche !!

    Mais les mots courent sur le clavier  ..

    Et du " phare " je n'ai point encore parlé ......

    Je vous raconte son histoire au prochain  billet ..

    Bonne journée . ELVY

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Joyeuses Pâques ..Plic,ploc ,il pleut ....... »

  • Commentaires

    17
    Jeudi 1er Mai 2014 à 00:03

    Me voilà. J'ai finalement mis ton lien, enfin les liens de mes potes. Jusqu'ici, ne croyant pas garder ce nouveau blog, je n'en voyais pas l'intérêt.

    Tu es comme moi, tu aimes aller sur les pas de tes ancêtres. Je pense aussi qu'après nous, les tombes seront laissées à l'abandon. C'est même moi qui ai poussé mon mari à s'occuper des tombes de ses grands-parents.

    Je t'ai suivi pas à pas. J'aimerais bien que notre maison de famille soit transformée en gîte quand ma mère ne sera plus là. C'est mon rêve pour pouvoir y retourner.

    Allez, je vais lire la suite.

    16
    angedra
    Samedi 26 Avril 2014 à 09:20

    Bonjour Elvy. Voilà un joli texte plein de souvenirs heureux et tristes, mais la vie est ainsi.


    Contrairement à ce que tu me dis habituellement, je trouve que tu sais te raconter et nous mener avec toi dans le sillage de tes souvenirs comme de tes balades.


    A lire avec autant de plaisir la suite que tu ne tarderas certainement pas à nous offrir....


    En ce moment, je ne suis pas beaucoup chez moi entre mes petits qui sont en vacances ici et le beau temps, je ne fais que quelques brefs passages....


    Très bonne fin de semaine chez toi. Je t'embrasse.

    15
    Vendredi 25 Avril 2014 à 17:12

    les retours vers notre enfance c'est bon et triste à la fois...en tout cas c'est un très bel endroit où tu as grandi, des endroits comme j'aime et qu'on ne rencontre que dans les livres!!!très jolies promenade...kiss!

    14
    Sylvie - anjou
    Vendredi 25 Avril 2014 à 09:56

    Bonjour Elvy, comme tu le sais déjà je suis toujours passionnée de lire tes articles du genre ! je vis les moments avec toi, je suis basculée dans ton monde, ton histoire et j'attends avec impatience la suite ... c'est fou comme en vieillissant on revit notre enfance, notre jeunesse, le bon et le mauvais, ce doit être comme cela tout remonte. Il fait moche, temps gris et mouillasserie.Bisous à vous deux

    13
    Vendredi 25 Avril 2014 à 08:19

    Bonjour Elvy et merci pour ces belles photos...


    Bonne fin de semaine. Bisous


     

    12
    Vendredi 25 Avril 2014 à 08:01

    Ton article est chargé d'émotions et je les partage! J'ai du mal à retourner sur les traces de mon enfance, trop de souvenirs heureux d'une certaine époque.....


    Gros bisous du jour de Mireille du sablon

    11
    Jeudi 24 Avril 2014 à 18:08

    Je t'envie de pouvoir évoquer de tes souvenirs en marchant sur les pas de ton enfance ! Je ne peux et n'ai jamais pu en faire autant ! ( sauf dans la tête)


    J'imagine ton émotion en te revoyant sur le vélo au côté de ta maman ! et en repensant à la trousse perdue sur le chemin !


    J'ai lu ton article comme on lit une histoire et j'en redemande !


    Bizzzzous

    10
    Jeudi 24 Avril 2014 à 17:54

    bonjour elvy
    quel beau billet
    moi toute ma vie j'ai regretté ma haute savoie natale peut-être un jour je le mettrais sur ce blog
    je l'avais mis sur mon over-blog
    Depuis le début de l’après midi je n’arrivais pas à laisser un com ,la connexion vient juste de revenir
    La pluie attendue n’est pas arrivée ,pourtant les jardins en ont besoin
    je te souhaite de passer  une bonne fin de journée et à samedi
    bisous

    9
    Jeudi 24 Avril 2014 à 17:29

    J'étais haletante pour connaître la suite et paf ... elle viendra plus tard. J'adore ta narration. J'ai hâte de te connaître pour de vrai (comme disent les petits enfants) bientôt chez la Zizine & Roger. Bisous de Lydie

    8
    Jeudi 24 Avril 2014 à 15:39
    Nanounita

    Coucou Elvy, Quel plaisir de retrouver ton blog et tes billets passionnants!

    Comme toi j'aime me balader sur les terres de mon enfance. A la fois, ça change beaucoup et on y retrouve quand même notre âme. Je suis une "fille de la ville" mais mes oncles habitaient en campagne un très joli coin . A bientôt pour la suite. Je n'ai pas repris mes publications mais ça va venir (yes)

    Bisous

    7
    Jeudi 24 Avril 2014 à 14:28

     j ai beaucoup aimé  ton parcours  sur   les terres   de  tes  souvenirs d  enfance

     je fait à peut prés pareil tous les ans

     je vais   à la ville  dans le quartier ou j ai grandi  jusqu à 9 ans   une maison  du 16e  siécle

     (puis après au cimetiére  saluer les ancêtres ..)

     quand  je  la regarde  tous mes  souvenirs d  enfant  me viennent en mémoire

     bises Elvy

     kenavo

    6
    Jeudi 24 Avril 2014 à 13:32

    C'est un magnifique pèlerinage Elvy. Bravo et ont attend la suite avec impatience. Bise et bonne journée.ZAZA

    5
    Jeudi 24 Avril 2014 à 13:29

    C'est amusant, ce matin je continuais de faire un article sur les visites que j'ai faites dernièrement avec Doudou et, comme j'y parle du château de son enfance, j'ai relu ton article sur le même sujet en envoyant les liens vers Doudou pour qu'il les lise. Et voilà que tu continues ce jour à nous narrer tes souvenirs, ça tombe bien ! Je t'ai déjà dit qu'il faudrait que tu les écrives ! J'aime bcp ton écriture... elle est vivante et l'on attend tjrs la suite avec une impatience certaine ! Alors... à l'article suivant !.... avec de GBizhous à vous deux !

    4
    Jeudi 24 Avril 2014 à 13:08

    Tu as fait un véritable pélerinage ..

    tu sais, les concessions n'étant plus perpétuelles, toutes les tombes disparaitront un jour !

     

    3
    Jeudi 24 Avril 2014 à 13:08

    Bonjour,
    Très sympathique reportage que j'ai suivi à la trace sur Google Map ! …
    Le monde évolue et les valeurs changent très vite … Mais le château reste ...
    Merci d'être passée … Bonne journée … @+ Claude

    2
    Jeudi 24 Avril 2014 à 13:06

    bonjour doudou !!! je pense que l'âge y est pour beaucoup !!! on est entré dans mla phase descendante ,et je ne sais pas pour toi ,mais qu'est-ce que les souvenirs d'enfance reviennent en force actuellement !!!

    Comme tu dis c'est très sec , je ne sais même pas si je vais pouvoir faire retrourner mon carré de jardin cette année !!! il faudrait qu'il pleuve un joir ou deux çà irait mieux !! mais c'est du pipi de chat qui tombe .

     BIJHES à tous deux .elvy

    1
    doudou_free
    Jeudi 24 Avril 2014 à 11:59

    C'est marrant comme nos souvenirs se ressemblent Elvy ; est-ce le privilège de l'âge ?

    D'ailleurs on en a bien parlé avec mamoune Clairise ! ! !

    Bon jardinage.

    Maé boudiou qu'ôlé sec !

    Bijahjes!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :