• Le Vannier ....

     

     

    Le Vannier ....

     

     Et ses réalisations de paleine et de ronce ..

     Il est pratiquement  dans le poitou - charentes ,sur tous les  marchés où fêtes en rapport avec les métiers d'antan ,la nature , les fêtes de battage et médiévales .

     Il exerce un passe-temps dit-il , et est "tombé dans la marmite" lorsqu'il était petit . Il perpétue à raison de 3 h par jour de 20h à 23 h ( pendant ,il regarde la télé , comme les femmes travaillent aux aiguilles ) une tradition qui voulait qu'autrefois on tresse des contenants pour y mettre les denrées alimentaires ou autres ( graines etc ..).  Chez nous en poitou ... on appelle çà des  paillons , des paillounes et des bournes

     

     

    Le Vannier ....

    Il réside dans un village d'une petite commune de cette gâtine deux-sèvrienne ,que j'apprécie tant , en limite du département de la Vienne , près d'une rivière qui s'appelle la Vonne et de grands bois  humides ,où il trouve la matière première necessaire à  sa "production " .

     Pour ce faire ,il utlise des tiges de Ronce commune ( celle qui produit les mûres de nos haies ,que l'on apprécie pour faire des confitures ,ou que l'on mélange aux autres petits fruits rouges ( groseilles ,framboises ,myrtilles ,airelles  ), tant appréciés pour les coulis ou les crumbles ). Les tiges de ronces qui font parfois 5 a 6 m ( lorsque le taille haie municipal n'est pas passé par là ) sont coupées l'hiver . Ensuite ,celles -ci sont d'abord débarrasées  de leurs épines , puis fendues et enfin grattées pour enlever la moelle . Ce qui au final ,les réduit en un fil,  qu'on mettra sécher dans un endroit frais et sec ,jusqu'au moment du tressage qui ne devra pas excéder un temps de plus d'un mois , sous peine de voir cet élément devenir sec et cassant ,donc inserviable .

     

     La paille :  ( paleine ou palène )qui sert  d'entrelac

     

    Le Vannier ....

     Photo du net

     

     C'est celle d'un graminée , rustique  et résistante qui s'appelle la Molinie Bleue  (Molinea caerula ). Elle borde souvent les chemins et jonche les espaces des jeunes clairières ,(notamment au bord de  la Vonne ). Elle apprécie un sol frais, riche en humus,non acide ,et une exposition plein soleil .Elle s'épanouit en touffes pouvant atteindre une hauteur de 1,60 m.

     Le meilleur moment pour la cueillir est maintenant ,fin août début septembre .Un fois coupée elle doit être entreposée aussi dans un endroit frais et sec , aéré , à l'abri de la lumière ,pour qu'elle conserve sa belle couleur verte .

    Si au moment de l'utiliser elle est parfois un peu sèche , il suffit de l'humidifier pour qu'elle retrouve sa souplesse .

     La modernité des jardins d'aujourd'hui veut que certaines espèces de ces graminées ont été domestiquées pour occuper de nombreux massifs à caractères graphiques.. 

    Notre "artiste " souhaiterait aujourd'hui retransmettre sa passion !!! Hélas !! dit-il , certains s'y sont essayés ,en vain , c'est trop prenant !!!!! <<   Ysuis sûr que si ô fallait utiliser ine console ,ô l'en aurait pas mal qu'aurions t'nus >> m'a t'il dit en riant !!

    Je vous laisse apprécier sa réflexion !!

    Et je souhaite vous avoir enrichi sur un art en voie d'extinction !!

     Et un lien pour en savoir plus

     

     

     

     

     

     

     

      

    « Des fruits d'été ...J'ai la grippe.... »

  • Commentaires

    15
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 09:16

    superbe reportage

    est ce qu'il se déplace ? Je suis sur que pour la fête des battage a St Pierre de Maillé il aurait toute sa place

    14
    Samedi 21 Septembre 2013 à 17:06

    merci de votre visite...ce qui me permet de découvrir des articles très interessants
    j'adore les "paillounes" on dit aussi ce mot par chez moi....un artiste au demeurant plein de talent...qui réalise de formidables compositions avec cette paille...bravissimo
    bonne fin d'aprés midi
    amicalement à vous
    claude

    13
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 11:53

    petit coucou du dimanche...j'espère que tout va bien.kiss.

    12
    Vendredi 30 Août 2013 à 18:17

    Un métier d'autrefois ... c'est beau ce que fait ce monsieur ! bonne fin de semaine par chez toi bisou nath p

    11
    marielapie
    Mercredi 28 Août 2013 à 20:50

    bonsoir elvy , non je ne suis pas en vancances j'ai juste supprimé mon blog , car pour des raisons que j'ignore je suis le volatile à abattre.... marielapie

    10
    Mercredi 28 Août 2013 à 16:51

    Bonjour,
    Reportage très intéressant et bien documenté ! Merci ! ...
    Merci d'être passée ! … Bonne journée ... @+ Claude

    9
    Mercredi 28 Août 2013 à 07:53

    Intéressant mais bien désolant que ce métier se perde ! Je reviens sur les blogs... Alain est retourné chez lui hier.. avec des boutures d'hortensias dans ses valises.. pour toi et pour lui ! Va falloir que vous organisiez une rencontre maintenant ! GBizhous Elvy !

    8
    Mardi 27 Août 2013 à 22:43

    Bonsoir Elvy

    Un petit coucou avant d'aller au lit je te souhaite une bonne nuit bisous

    7
    Mardi 27 Août 2013 à 18:08

    Bonjour Elvy


    Je viens d'apprendre plein de choses surtout se servir des tiges de ronce pour faire ces merveilles.Mais ce monsieur semble être un vrai passionné de ces travaux.Merci de nous faire profiter de ces découvertes.


    bonne fin de journée


    gros bisous


    rosedesneiges

    6
    Mardi 27 Août 2013 à 13:52

    Merci pour ce billet, je ne connaissais pas du tout , c'est très beau ces réalisations, quant je te disais que j'en apprenais tous les jours en allant chez les bolgs amis.  Bonne après-midi  bisous MTH

    5
    Mardi 27 Août 2013 à 09:46

    Bonjour Ely

    Il a du mérite ce monsieur mais pour lui ça doit être un passe temps et ça lui plait, en tous cas c'est magnifique ce qu'il fait mes félicitations.

    Je te souhaite une agréable journée sous le soleil gros bisous

    4
    Lundi 26 Août 2013 à 20:52

    Oh oui que tu m'as enrichie !!! je ne savais pas du tout comment on pratiquait !

    Du beau boulot !

    Bizzz bonne soirée

    3
    Lundi 26 Août 2013 à 19:41

     

     

    Lorsque je découvre une vie mélangée de passion, de talent et de tradition, je suis ravi. Comme ton article est "vrai" ! Comme il est agréable de venir, grâce à tes photos très belles, à la rencontre d'un homme dont le savoir n'a que le tord de ne pas se satisfaire d'un clavier pour être partagé et transmis...

    C'est très joli comme mot les "paillounes". La Vonne là encore c'est un nom qui a du charme. Très bel article et je suis ravi de l'avoir vu et lu.

    Bonne soirée, @mitié de Metz, Marc. 

    Merci pour ton commentaire sous les photos des montgolfiades de Metz. Je crois, j'y crois, nous devrions à nouveau être "en très beau temps" d'ici la fin de la semaine et je te souhaite de très belles photos des mongolfières de Brissac Quince.

    2
    Lundi 26 Août 2013 à 18:59

    coucou Elvy ,pour mes oiseaux le pain je n'en donne pas il y avait un morceau cé mon homme par mégarde ,je l'ai enlevé quand je l'ai vu .pour les nourrir je le fais toute l'année et ils savent ils viennent alors je cède .bien ton article bisous

     

    1
    Lundi 26 Août 2013 à 18:32

    c'est superbe, je n'aurais jamais pensé que c'était fait avec les branches de mûres! quel travail! tout fais main, il est marrant, c'est bien d'avoir une passion...moi j'aimais bien faire des corbeilles quand j'étais gosse. bonne soirée. kiss.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :